Comment algorithmes Google et référencement naturel sont très étroitement liés ? Pourquoi est-il vital de connaître leurs spécificités pour qu'un site web soit correctement référencé ?

Officiellement créé le 15 septembre 1997, Google est aujourd'hui le moteur de recherche le plus utilisé. Et de loin, puisque'il comptabilise plus de 92% des recherches sur le web. Par ailleurs, en 2018, Google annonçait qu'il comptait plus de 30 000 milliards de pages web indexées par  ses robots. Pour offrir les résultats de recherche les plus pertinents aux internautes, Google doit organiser et classer toutes ces pages selon des modèles de complexes : ce sont les algorithmes de Google. Des formules informatiques qui classent, ordonnent, affichent ou rejettent les pages du web selon une multitude de critères. 

Penguin, Panda, Hummingbird...autant de noms amusants donnés par Google à ses algorithmes. Petite revue de détail...

Algorithmes Google et référencement naturel : c'est quoi un algorithme ? 

Une petite piqûre de rappel s'impose peut-être. 

Un algorithme est une suite complexe d'opérations mathématiques. Elles correspondent à une suite d'instructions permettant de résoudre une requête ou une problématique (recherche, tri, classement, automatisation, etc.).

Dans le cadre informatique du web, un algorithme sert notamment à trouver un résultat. Ainsi, les algorithme Google ont pour but de rechercher, classer, organiser et afficher les sites les plus pertinents en regard des mots clés de recherche entrés par les internautes. Chacun est porteur de critères de classement bien particuliers. C'est pourquoi algorithmes Google et référencement naturels sont intimement liés. En effet, les sites qui correspondent le mieux à l'ensemble des critères des algorithmes sont plus susceptibles d'être indexés, classés, et présentés en priorité aux internautes . 

Bien évidemment, les algorithme de Google ont reçu de très nombreuses améliorations. Plusieurs ont été ajoutés depuis la création de google. La première vraie profonde mise à jour des critères de référencement a eu lieu en 2002. Depuis, Google n'a de cesse que de vouloir améliorer sa technologie. 

Google a pris pour habitude de nommer ses principauix algorithmes. Ainsi l'on retrouve Penguin, Panda et bien d'autres.  Tour d'horizon...

 

Algorithmes Google et référencement naturel | Venture Media Services

 

Algorithmes Google et référencement naturel : les 13 algorithmes majeurs à connaître 

Top Heavy: Anti-abus publicitaire 

Lancé en janvier 2012, il pénalise les pages r une concentration anormale de publicités. En théorie. Car son impact reste quasi nul, avec environ 1% de pages réellement sanctionnées.

Caffeine: crawling intensif 

Google a déployé l'algorithme Caffeine à la mi-2010. Objectif : "doper" ses robots à la caféine pour qu'ils crawlent (explorent) et indexent les pages de manière beaucoup plus rapide.

Panda: l'ennemi de la mauvaise qualité 

Depuis février 2011, Panda cherche à repérer les sites web à contenu de faible qualité. C'est pourquoi l traque les sites qui dupliquent du contenu et pratiquent une politique d'utilisation en masse de mots-clés peu pertinents. Redoutable, il peut carrément pénaliser et déclasser tout un site afin de ne pas polluer les résultats des recherches. Ainsi Google cherche à encourager les sites créant des contenus de meilleures qualités. Cet alogrithme annexe a produit des résultats spectaculaires. C'est pourquoi Panda a a été complètement intégré à l'algorithme principal de Google en 2016. 

Penguin: contre les liens peu qualitatifs 

Penguin vise à sanctionner les pages contenant des backlinks - liens entrants - en masse, c'est à dire faisant du netlinking abusif. Il parcourt très régulièrement les pages. et a lui aussi été intégré à l'algorithme principal.

Pirate: le chasseur aux droits d'auteur 

Créé pour protéger les créateurs de contenus originaux, Pirate supprime des résultats de recherche les sites faisant l'objet de plaintes pour violation du droit d'auteur. Ainsi, Google le met notamment en avant dans sa chasse aux sites de streaming et de téléchargements illégaux. 

Payday : anti sites poubelles

Revu en profondeur depuis sa sortie en 2012, Payday se focalise sur des sites générant beaucoup de spams. Typiquement, les sites "poubelles" sur les emprunts, la pornographie, le jeu, les médicaments sur ordonnance, etc. Pourtant, dans la famille des algorithmes Google et référencement naturel, c'est peut-être l'un des moins connus.

Exact March Domain (EMD): contre l'abus des noms de domaine 

Certains sites très peu qualitatifs utilisent abusivement des noms de domaines sur des mots-clés très recherchés. Ce qui peut évidemment agacer les internautes qui tombent alors sur des pages n'ayant aucun rapport avec leurs recherches. C'est pourquoi EMD a été perçu comme très pertinent et judicieux. Ainsi, Google estime que EMD a déclassé 12% de sites à l'échelle mondiale. De fait, un résultat colossal qui a bien épuré les résultats de recherches.

Hummingbird: une lecture plus performantes des contenus 

Avec cet algorithme, Google s'est doté d'un outil permettant à ses robots de comprendre une requête ou une phrase dans son ensemble et non plus en fonction d’un ou de quelques mots-clés. Une révolution. De fait, Hummingbird a permis de déclasser beaucoup de contenus quasi identiques mais présentant des variations de syntaxes suffisamment nombreuses pour passer au travers des filtres classiques.

Pigeon: valoriser le local 

Pigeon permet de présenter aux internautes effectuant des recherches sur leurs smartphones des résultats proche de leur géolocalisation. Il propose ainsi des résultats beaucoup plus pertinents. Cet algorithme sert notamment à améliorer les résultats de Google Maps et de Google My Business.

Mobile Friendly: priorité aux sites adaptés aux mobiles

Tout est dit dans le titre. En 2015, plus de 85 % de la navigation web s'effectuait déjà sur les smartphones. Google a donc décidé de déployer cet algorithme pour privilégier les sites web dont l'affichage est compatible avec celui des objets mobiles connectés, smarphones et tablettes. Mobile friendly a eu en quelques semaines un effet dévastateurs. Les professionnels du SEO l'ont d'ailleurs rapidement rebaptisé "Mobilegeddon" (jeu de mots avec  « Armageddon », terme synonymes d'une destruction catastrophique. Aujourd'hui, Google n'indexe carrément plus les sits dont les pages ne s'adaptent pas aux appareils mobiles. C'est aujourd'hui le plus important critères sur le sujet algorithmes Google et référencement naturel.

Quality: La mise à jour fantôme 

En mai 2015, beaucoup de sites perdent des places au classement des recherches de manière inexplicable. Or google n'annonce pas de mise à jour majeure. En quelques semaines, la rumeur du déploiement d'un algorithme secret se répand. On le baptise "Phantom".  Google met plusieurs semaines a avouer la vérité. Il a bien déployé un nouvel algorithme appelé "Quality". Toutefois le moteur de recherche a toujours refusé d'en révéler les secrets. On sait juste que Quality traque et déclasse les sites poubelles faisant du spam de contenus. Algorithmes Google et référencement naturel : Quality reste un mystère...

Rankbrain: l'intelligence artificielle de Google 

Si on parle algorithmes Google et référencement naturel, Rankbrain est incontournable. C'est une intelligence artificielle. Google garde jalousement secrètes ses capacités. Elle serait capable de comprendre toutes les recherches des internautes. Y compris les plus abstraites. De plus, Rankbrain serait capable d'analyser et d'interpréter les actions des internautes par rapport aux premiers résultats proposés. Ainsi, l'intelligence artificielle serait capable de proposer à un internaute des résultats toujours plus pertinents en regard de ses goûts et centres d'intérêt. De plus, elle serait le poste de recherche et développement le plus important de Google.

 

Puisqu'il faut conclure...

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive, loin de là. D'autres blogs SEO pourront vous en conseiller d'autres. Toutefois, elle montre bien comment  algorithmes Google et référencement naturel sont intimement liés. Google clame haut et fort qu'il cherche à proposer les résultats de recherche les plus pertinents. Son système hyper coûteux d'annonces payantes fonctionne d'ailleurs sur ce principe. Le moteur de recherche résume donc sa politique en un seul mot : qualité. Plus un site présente du contenu original, qualitatfi et pertinent par rapport à son sujet, plus il a de chance de progresser. C'est la base.  Ne pas tenir compte des règles mises en place par Google avec ces formules relèverait de la plus pure inconscience pour un site.

 

Bruno Perrin-Turenne

Author Bruno Perrin-Turenne

Directeur artistique dans le marketing opérationnel et la promotion des ventes grands comptes pendant près de 5 ans, Bruno Perrin-Turenne a travaillé sur des marques aussi connues que Michelin, Lu, Signal, Haägen-Dazs, Gervais, Nestlé, Mattel, Toy's R'Us, Orangina, Firskies, Sanex, Géant Vert, Purina, Aoste, Lustucru, etc... Fondateur du site Historyweb, classé par Google dans les tous premiers résultats des sites d'Histoire, il est le co-créateur de l'agence Pépite. Depuis 2015, il se spécialise dans les techniques référencement naturel des sites web. Il exerce ses compétences au sein de Venture Media Service depuis juin 2018. Depuis juillet 2017, il publie chaque jour des photos sur les réseaux sociaux. Elles comptent quotidiennement plusieurs milliers de vues. Artiste photographe à ses heures, expert SEO le reste du temps...

More posts by Bruno Perrin-Turenne